Fonte des trois nouvelles cloches de l'église Saint-Georges

    À l’occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre et des 750 ans des cloches de l’église Saint-Georges, le grand public est invité à la fonte des trois nouvelles cloches de l'église Saint-Georges, dont la "Cloche de la Paix", Square Vieille Ile, les 12 et 13 octobre.

    Vendredi 12 octobre

    • 16h15 : Coulée de la cloche en SI, dédiée aux saints d’Alsace
    • 17h30 à 19h10 : Ateliers pédagogiques pour les enfants pouvant accueillir 60 enfants au total (idéalement pour les enfants des écoles élémentaires)
    • 20h00 à 20h45 : Concert de chant et carillon
    • 21h15 : Coulée de la cloche en SOL, « Cloche de la Paix »

    Samedi 13 octobre

    • 10h15 : Coulée de la cloche en LA, dédiée à Saint-Georges
    • 10h30 : Décochage de la cloche en SI
    • 11h00 à 11h30 : Concert de chant et carillon

    Cloches Saint-Goerges

     


    L’église Saint-Georges : un patrimoine campanaire exceptionnel

    À travers l’Histoire, l’église Saint-Georges – bâtie au 11e siècle et classée Monument Historique – a connu plusieurs destructions et réquisitions de cloches, qui étaient parfois refondues pour fabriquer des canons pendant la guerre. Son clocher abrite actuellement 5 cloches, dont deux datant de 1268 et fêtant ainsi cette année leurs 750 ans. Ces deux cloches chargées d’histoire, qui ont survécu aux guerres, aux incendies et aux révolutions, sont considérées comme étant les plus vieilles d’Alsace et parmi les plus anciennes d’Europe encore en activité.

    Ce duo de cloches, qui présente encore les inscriptions originelles et la signature du fondeur, Maître Heinrich de Haguenau, renforce l’exceptionnel patrimoine campanaire de la ville. Il est constitué de : 

    -La Rathsglocke : la plus importante des 5 cloches du clocher, d’un poids de 1 800 kg, qui sonnait, en plus du glas et des fêtes religieuses, pour convoquer l’Assemblée des Bourgeois.

    -La Sturmglocke : sa petite sœur, d’un poids de 900 kg, qui sonnait pour les offices religieux et pour alerter la population en cas de menace de tempête ou d’approche de troupes hostiles.

    La vocation de ces cloches est donc à la fois religieuse et civile. Sur demande du maire, du préfet, etc. les cloches peuvent être sonnées pour fêter un anniversaire républicain ou lors de la visite d’une personnalité importante. Lors des fêtes et des offices religieux, l’ordonnance des sonneries est établie en accord avec la Commission d’Art Sacré de l’Evêché de Strasbourg. Les grandes fêtes, les dimanches de l’Avent ou du temps Pascal, l’Angélus, les mariages, le couvre-feu (Zehnerglock) ; à chaque temps est attribuée une sonnerie identifiable, composée d’une ou plusieurs cloches.

    La « Cloche de la Paix », symbolisant la fin de la Grande Guerre

    À l’occasion du centenaire de la signature de l’armistice de 1918 et pour marquer ce moment exceptionnel, le retour à la paix des armes, la Ville de Haguenau a souhaité, en partenariat avec la paroisse Saint-Georges, que soit coulée en public une nouvelle cloche appelée : « Cloche de la Paix ». Cette cloche, un SOL 3 d’environ 700 kg, portera sur son flanc le blason de Haguenau, une colombe tenant un rameau d’olivier et sera dédiée à Notre Dame de la Paix avec une représentation de la Vierge Marie. 

    Trois nouvelles cloches pour l’église Saint-Georges

    Accompagnant la Cloche de la Paix, deux autres cloches – un SI dédié aux saints d’Alsace et un LA dédié à Saint Georges – seront également fondues afin de composer un ensemble campanaire complet et harmonieux. La fonte de ces nouvelles cloches répond en effet à la volonté d’améliorer la sonnerie actuelle, tout en marquant le 750e anniversaire des cloches de 1268. Ces dernières seront désormais réservées à de grandes occasions, afin de les préserver, tandis que les deux nouvelles cloches seront appelées à remplir les missions quotidiennes (sonnerie de l’Angélus et appel aux offices courants). 

    Les cloches neuves seront accordées musicalement avec les cloches historiques pour former un ensemble complet et harmonieux, sonné pour les grandes occasions. Après l’ajout des nouvelles cloches, la sonnerie formera la ligne mélodique suivante : Ré (cloche de 1268), Mi (1924), Fa dièse (1268), Sol (2018), La (2018) et Si (2018).

    Un événement rare et spectaculaire

     La fonte de ces trois cloches aura lieu au square de la Vieille Ile, au pied de l’église Saint-Georges, lors d’un évènement ouvert au public. C’est ainsi plus d’une tonne de bronze, chauffé à 1 200°C, qui sera coulé dans les moules préalablement réalisés dans les ateliers du maître fondeur.

    Le samedi matin, le public aura l’opportunité d’assister au décochage de la cloche en SI, qui consiste à briser le moule de la cloche afin de la découvrir : l’occasion d’observer l’une des trois nouvelles cloches dans son état le plus brut, avant qu’elle ne soit polie pour obtenir son aspect brillant et définitif.

    Le public est invité à participer à la fête grâce à des animations – ateliers ludiques pour les enfants, mini-concerts et présence d’un carillon mobile – qui rythmeront ces deux journées.

    Zoom sur les ateliers pour les enfants 

    Les ateliers débuteront le vendredi à 17h30. Ils permettront de faire comprendre aux enfants (et à leurs parents) le déroulement des opérations du soir.

    4 ateliers, pouvant accueillir 60 enfants au total (idéalement pour les enfants des écoles élémentaires), sont programmés :

    A 17h30 à l’église Saint-Georges…

    -Un conte à écouter au cœur de l’église (les parents sont les bienvenus), qui, en s'appuyant sur l'histoire du fondeur, détaillera les étapes de fabrication d'une cloche.

    Ensuite, dans une procession, les enfants apporteront des lingots de métal à faire fondre, depuis l’église vers le four.

    …Puis au square de la Vieille Ile

    -Un atelier où les enfants pourront fabriquer un décor de cloche en cire (qu’ils pourront conserver en souvenir)

    -Un atelier musical à la découverte du timbre de la cloche, pour comprendre que la cloche est aussi un instrument de musique

    -Un atelier pour découvrir l’équipement du fondeur (guêtres, tablier) et le métier de campaniste

    A la fin des ateliers, les enfants repartiront avec un diplôme d’apprenti fondeur de cloche.

    Les cloches exposées

    Après avoir subi une préparation et un accordage précis en atelier, les trois nouvelles cloches seront exposées au cœur de l’église Saint-Georges à partir du vendredi 26 octobre, et seront bénies lors de la Messe du dimanche 28 octobre, à 10h.

    Il est à noter également que les cloches des églises sonneront le 11 novembre à 11h, pendant 11 minutes, comme la majorité des cloches en France…

    Un appel au don pour participer à l’enrichissement du patrimoine culturel

    En accord avec la Ville de Haguenau, la Paroisse Saint-Georges s’est engagée pour une participation financière à hauteur de 55 710 €. Un appel aux dons a été lancé, pour soutenir ce projet et ainsi participer à l’amélioration et à l’enrichissement du patrimoine campanaire exceptionnel de l’église Saint-Georges de Haguenau. La souscription pour la Cloche de la Paix et des deux autres nouvelles cloches de l’église Saint-Georges s’adresse à tous, particuliers, associations ou entreprises. 

    Si vous souhaitez apporter votre aide, plusieurs solutions s’offrent à vous (en ligne, espèces, chèque). N’hésitez pas à contacter la Paroisse Saint-Georges pour en savoir plus : 

    Paroisse Saint-Georges, 5 rue du Presbytère, 67500 Haguenau

    03 88 93 90 03

    parois.s.georges@evc.net

    http://stgeorgeshaguenau.fr

    Ce projet a été mené avec les entreprises partenaires Bodet Campanaire et Fonderie Paccard.

    Site Sortir à Haguenau