Une forêt à découvrir en famille !

    Aire de jeux Gros ChêneLe site du Gros-Chêne est le lieu de rendez-vous dominical de la population haguenovienne. Il concentre des éléments remarquables du patrimoine culturel.

    On y observe ainsi des tumuli, les vestiges du Gros Chêne, la chapelle Saint-Arbogast, le Monument du Chêne (œuvre de Gloria Friedmann, restaurée en 2012). Ce site regroupe également de multiples aménagements touristiques : aire de jeux, sentier de découverte, aire de pique-nique, parcours sportif, nombreux sentiers de randonnées dont une boucle accessible aux personnes à mobilité réduite. Une auberge, ancienne maison forestière, permet de s’y restaurer.

    L’ensemble de la forêt est parcourue par de nombreux sentiers de randonnées balisés invitant les promeneurs et les cyclistes à la découverte de ses richesses naturelles. La discrétion est conseillée pour être à l’écoute du rythme de la nature et apercevoir chevreuils, sangliers et autres oiseaux nichés dans les bois.

    Chevreuil © ONF

    La forêt, espace de tourisme

    Les sites à découvrir - Site de l'ONF

    Une appli pour les arbres

    Tout le monde rêve de savoir reconnaitre les arbres en forêt ou en promenade. L'ONF propose une application gratuite pour votre mobile, qui vous permettra de retrouver le nom, les caractéristiques et autres informations concernant l'arbre que vous recherchez.

    Les clés de la forêt - Application

    Sur le site de l'ONF

    Pas de smartphone ? Téléchargez les fiches de détermination

    Les bonnes pratiques en forêt

    Découvrir la forêt, la connaître, et profiter de ses espaces, c’est aussi la respecter et agir avec intelligence. Voici quelques bonnes pratiques à suivre pour vivre pleinement la forêt.

    • Je suis un invité de la forêt !
    • Je suis de passage dans la forêt, je ne dois laisser aucune trace de mon passage !
    • Je ne perturbe pas, ne dérange pas et ne pollue pas, c’est le bon comportement !
    • Tous mes déchets doivent être ramenés, même ceux qui sont biodégradables. En effet, ils peuvent à la longue provoquer des déséquilibres alimentaires chez les animaux sauvages.
    • Les premiers propriétaires de la forêt, ceux sont la faune et la flore !
    • Je laisse mon véhicule au parking. Les pistes forestières sont entretenues par des professionnels pour protéger ou exploiter la forêt. Elles peuvent être selon les secteurs fermées à la circulation en été ou toute l’année. Laissez donc votre véhicule sur les aires de stationnement. Une voiture est toujours une perturbation majeure pour les milieux et les espèces.
    • Je tiens mon chien en laisse. Les chiens poursuivent et dérangent les animaux sauvages, aboient et perturbent les troupeaux. Ils sont interdits dans les zones protégées des parcs nationaux.
    • Je mets mes déchets à la poubelle. Même un détritus dit biodégradable va mettre plusieurs mois avant de disparaître. Noubliez pas qu’une simple canette abandonnée dans la forêt peut piéger un grand nombre d’insectes et de petits mammifères.
    • Je reste sur les sentiers. Le piétinement tasse la terre et perturbe le développement des plantes. Il existe déjà de très nombreux sentiers sans qu’il soit nécessaire d’en ouvrir d’autres ou de chercher des raccourcis.
    • Je cueille et prélève avec précaution. Certaines plantes font l’objet d’une cueillette trop massive qui finit par les faire disparaître. N’oubliez pas que le ramassage de certaines plantes est réglementé, et que certaines sont strictement protégées. Il est dans ce cas interdit de les cueillir, même en partie. Pour toutes les autres, ne les arrachez pas et ne vous fiez pas à l’abondance apparente.
    • Je respecte les animaux. Le dérangement d’un animal sauvage peut limiter ses chances de survie ou de reproduction. Il est donc prudent d’éviter de poursuivre, nourrir ou toucher un animal en bonne santé.
    • Je reste vigilant. Derrière un incendie, il y a très souvent une imprudence. Ne fumez pas, n’allumez pas de feux et tenez compte de la réglementation très stricte sur l’usage du feu et sur la circulation en forêt durant les périodes à risque de feux de forêt.
    • Je respecte les autres usagers et les propriétés. La forêt n’appartient pas à tout le monde. Un propriétaire nous tolère bien souvent chez lui. Pour pouvoir profiter encore longtemps de la forêt, prenez garde de ne pas abîmer les clôtures, les jeunes plantations ou les chemins.
    • Rappelez-vous aussi que respecter la nature, c’est aussi tolérer les autres.

    Incendies

    Tous les ans, la Forêt Indivise de Haguenau est touchée par plusieurs départs de feu. Les pratiques militaires du camp militaire d’Oberhoffen sont propices aux incendies qui se propagent jusqu’en Forêt Indivise comme ce fut le cas en 2006.

    Cependant, certains incendies sont d’origine criminelle surtout dans les secteurs en lisière de zones urbanisées. Ainsi en 2012, ce sont plus de 26 hectares de la forêt qui ont été ravagés par les flammes.
    De façon à limiter les risques, un arrêté préfectoral interdit tout feu en Forêt Indivise de Haguenau (barbecue, feux d’artifices, …).
    Le maintien de cet écosystème forestier requiert en effet la plus grande vigilance de l’ensemble des usagers.

    Site Sortir à Haguenau