Communiqué du Groupe Interreligieux de Haguenau

    Vendredi 16 octobre 2020, la barbarie du terrorisme a frappé l’École de la République. Cette date marquera douloureusement notre pays. Parce qu’il était enseignant, parce qu’il faisait son métier, un professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty, a été sauvagement assassiné, décapité !

    Le Groupe Interreligieux de Haguenau salue sa mémoire et témoigne sa profonde émotion et tout son soutien à sa famille, ses proches, aux enseignants et aux élèves.

    La République, son École et les religions sont frappées douloureusement. C’est toute une profession, la communauté éducative et la société, qui sont profondément meurtries par cet acte terroriste. L’assassinat lâche d’un enseignant est aussi l’assassinat des principes fondamentaux de notre République comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la liberté de croire et la laïcité. S'attaquer à un enseignant, s'est s'attaquer à la construction de notre civilisation et de notre humanité. L'Islam enseigne que porter atteinte à la vie d'un être humain équivaut à tuer l'humanité tout entière.

    Le Groupe Interreligieux de Haguenau rappelle avec détermination qu’il n’y a rien à céder aux obscurantismes quels qu’ils soient, ni à celles et ceux qui remettent en cause les valeurs de la République. Nous soutenons avec force la nécessité d'apporter partout, pour tous, l'instruction, la raison, la réflexion et tout ce qui permet de construire un jugement libre et pour les croyants, une foi éclairée.

     

    Groupe Interreligieux de Haguenau
    constitué des communautés musulmanes, catholique, protestante, israélite et l'aumônerie des lycées la Casa.